Inauguration Mairie

26 mai 2018

Le 26 mai 2016 restera dans les mémoires  un jour de fête convivial et amical, marqué par la grandeur,  la dignité et les couleurs de la cérémonie d’inauguration de la mairie  :

 

La cérémonie officielle de l’inauguration du retour de la mairie dans son bâtiment originel a eu lieu le samedi 26 mai 2018 à 11 heures par une très belle journée d’été en présence du Sous-Préfet, de personnalités politiques et militaires ainsi que de nombreux Célysiens.

Les invités ont été accueillis au son de la musique de Didier LOCKWOOD.

La cérémonie a débuté par un hommage aux valeurs de la République nouvellement inscrites au fronton de la mairie. Trois textes ont été lus : sur les thèmes de la Liberté, Egalité et Fraternité.

Les élèves de CM1 et CM2 ont interprété sous la direction de Nelly Régula, directrice de l’Ecole, la chanson « Liberté, Egalité, Fraternité » des Enfants fantastiques.

Dans son discours Madame le Maire a rapidement relaté l’histoire du bâtiment de la mairie dont les travaux ont commencé en 1888, il y a juste 120 ans. A l’origine, il s’agissait d’une mairie école avec 2 classes, à droite la classe des garçons, à gauche, celle des filles.

Cette cérémonie est l’aboutissement d’un projet qui figurait dans le programme électoral des élus qui sont très fiers de l’avoir mené à son terme.

Dès juillet 2014, l’équipe en place a travaillé avec la Région et le Département, à un 4ème Contrat rural.  La mairie a bénéficié de subventions à 80% pour les travaux d ’accessibilité du bâtiment et de la cour ainsi que pour les sanitaires PMR.

L’aménagement intérieur de la mairie qui ne pouvait être subventionné par le Contrat rural Région- Département, a fait l’objet d’une dotation d’équipement des territoire ruraux accordé par la Préfecture et d’une aide du député, Jean Claude Mignon, au titre de sa réserve parlementaire.

Maryse GALMARD PETERS a remercié chaleureusement l’Etat, la Région, le Département, et Jean Claude MIGNON. Sans ces aides précieuses, la capacité d’autofinancement de la commune n’aurait jamais permis une telle réalisation.

Madame le Maire a ensuite remercié l’architecte, les entreprises, les employés communaux pour leur investissement particulièrement au moment du déménagement pertinentes et judicieuses, le conseil municipal qui a voté à l’unanimité ce programme de travaux. Elle a terminé par un merci particulier à ses adjoints qui ont suivi l’avancée des travaux au quotidien et assisté avec fidélité et grande efficacité à toutes les réunions de chantier.

Maryse GALMARD PETERS a tenu à rappeler la volonté du Conseil Municipal de porter haut les valeurs de la République, en faisant inscrire au fronton de la mairie, la devise républicaine, ces valeurs universelles qui font grandir en chacun ce qu’il a de plus beau, de plus humain.

Enfin, Madame le Maire a posé la question de l’avenir des petites mairies : avec le transfert de plus en plus de compétences, que va-t-il rester aux petites communes, quel rôle auront-elles encore à jouer ?

Dans ce contexte, pour elle, il est indispensable que la voix des villages continue de se faire entendre avec force pour défendre le particularisme, la qualité de vie que nous connaissons dans nos campagnes aujourd’hui.  Il est indispensable que le lien de proximité avec les habitants soit maintenu.

Et en guise de conclusion :  «  Chères Célysiennes, chers Célysiens, cette mairie est la vôtre, elle est notre maison commune, n’hésitez pas à en franchir le seuil. Faisons-la vivre ensemble.  Qu’elle soit ouverte et accueillante soyons tous heureux aujourd’hui de partager ce moment de fête, de convivialité et d’amitié.

Je terminerai par ces mots de Victor Hugo : La liberté, c’est le droit, l’égalité, c’est le fait, la fraternité, c’est le devoir. »

Après les discours de la Conseillère Départementale, de la Conseillère Régionale et du Sous-préfet, a eu lieu la cérémonie du coupé du rebique tenait 2 enfants. Les élèves ont chanté la Marseille. Un lâcher de ballons bleus, blancs, rouges a clos la cérémonie inaugurale de la Mairie.

Avant de dévoiler la plaque en l’hommage à Jacques et Thérèse TREFOUËL, Madame le Maire a rendu un hommage vivant chaleureux à ces d’imminents chercheurs qui ont tant aimé Cély et qui reposent aujourd’hui dans son cimetière.

Les invités ont été conviés à un cocktail, des visites de la mairie ont été organisées.