A cély, zéro phyto !

Notre engagement

En nous engageant dès 2008 auprès du Conseil Général à réduire l’utilisation des produits phytosanitaires puis en signant en 2010 la Charte de gestion écologique des espaces communaux avec le Parc Naturel du Gâtinais français, nous étions en avance sur la réglementation en matière de santé publique notamment en terme de protection des enfants, des femmes enceintes, des personnes âgées et des employés communaux.
Les trottoirs où depuis des années l’herbe ne poussait plus donnaient l’apparence d’être « propres »  mais en surface seulement car l’usage abusif des produits chimiques avait souillé leur sol, le rendant en quelque sorte « sale » d’un point de vue environnemental. Avec la suppression des désherbants, les premières plantes qui ont poussé dans ce milieu stérile, sont des espèces pionnières, envahissantes, particulièrement difficiles à gérer.
Nous sommes conscients que l’aspect esthétique des trottoirs envahis par les herbes n’est pas satisfaisant. Nous cherchons des techniques nouvelles  pour améliorer l’image de notre village qui cet été, à certains endroits, pouvait donner l’impression d’avoir été abandonné, et ce malgré les interventions des employés communaux qui n’ont eu de cesse de couper l’herbe.

L’aide du PNR du Gâtinais français
A plusieurs reprises, nous avons fait connaître au PNR et au Conseil Général, les difficultés que nous rencontrons dans l’entretien des trottoirs.
Le PNR a mandaté et financé un bureau d’études pour assister les communes ayant signé la Charte écologique. La 1ère intervention a eu lieu à Cély. Ce bureau a déjà effectué un audit financier de tous les postes concernés par l’entretien des espaces,  ainsi que de notre matériel et des pratiques des agents communaux. C’est une étape importante qui devrait nous permettre de gérer, autrement et sans surcoût, l’entretien des trottoirs, des caniveaux, chemins…

Nous tenons à remercier le personnel communal pour son investissement, le PNR pour son aide  et tous celles et ceux qui entretiennent régulièrement leur trottoir.